Patricia Montaud

1954

Le 2 avril 1954, Patricia Montaud nait à Grenoble.

En 1970, elle entre à l’école normale et obtient son brevet d’institutrice en 1974.

classe-patricia

1981 – Une profonde remise en question

Malgré une vie professionnelle, sociale et sentimentale épanouissante, elle éprouve à 27 ans, l’étrange sentiment de passer à côté de sa vie :

« À présent que je possède tout ce dont je rêve, est-il possible que ma vie ne m’apporte rien de plus jusqu’à la retraite ? »

04-3

Elle réduit son temps de travail et cherche désespérément ce qui pourrait la nourrir. Captivée depuis toujours par le corps, elle se passionne pour l’aïkido et le yoga et devient enseignante de Hatha yoga.

Une rencontre décisive

Lorsqu’elle fait la connaissance de Bernard Montaud – qui deviendra son époux – elle s’enthousiasme immédiatement pour ses recherches sur l’intériorité humaine et la psychanalyse corporelle qu’il vient de fonder.

bernard-jeune

Elle qui avait beaucoup visité le monde au-dehors découvre avec émerveillement que l’on peut visiter son propre monde au-dedans et que l’existence peut s’en trouver transformée.

En 1983, elle assiste aux côtés de Bernard Montaud à la naissance d’Art’as – école de la vie intérieure.

Elle y animera des groupes d’assise immobile et des stages de connaissance de soi pendant plus de vingt-cinq ans.

Aujourd’hui encore, Patricia Montaud gère Art’as, avec les proches collaborateurs de Bernard Montaud, celui-ci se retirant pour mettre par écrit le fruit de plus de quarante ans d’enseignement.

 33

1984 – Premier contact avec Gitta Mallasz

Par l’entremise de Bernard Montaud, elle fait la connaissance de Gitta Mallasz, invitée à donner des conférences dans l’association Art’as.

Elle est témoin d’un amour spirituel d’une grande maturité et pose ses premières questions à Gitta Mallasz.

« Gitta ne cessait d’enseigner mais réfutait l’idée d’être maître et d’avoir des disciples. Elle souhaitait des compagnons de route qui l’aident dans sa Tâche autant qu’elle les aidait. Elle nous aimait un point c’est tout ! »

1988 – Accueil de Gitta Mallasz

Suite à un accident de voiture Gitta Mallasz vient vivre auprès de Bernard et Patricia Montaud… et c’est la découverte d’une nouvelle fréquence de vie.

bpg

1989 – Mariage de Patricia et Bernard Montaud

Patricia épouse Bernard Montaud, avec Gitta Mallasz comme témoin.

11-2

Transmission

Après l’apprentissage de leurs propres dialogues, Gitta Mallasz, leur dit :

« Maintenant que vous l’avez expérimentée, transmettez cette route à d’autres, dans votre association… »

Gitta Mallasz continue à les guider dans cette nouvelle étape de transmission qu’ils poursuivront fidèlement après sa mort, en 1992.

enseignement

2007 – Création de l’association «Les Amis de Gitta Mallasz» et parution du livre «Dialoguer avec son ange, une voie spirituelle occidentale».

Patricia Montaud rencontre de plus en plus de personnes qui ouvrent le livre des Dialogues au hasard sans bénéfice pour leur vie. Elle prend douloureusement conscience qu’à sa mort, toute la route du dialogue que lui a apprise Gitta, sera perdue.

Avec son époux, ils mettent par écrit ce que Gitta Mallasz leur a transmis : « Dialoguer avec son ange, une voie spirituelle occidentale » Ed. Editas. 

livre-dialoguer-avec-son-ange

La même année,  soucieuse de la pérennité de l’œuvre de Gitta Mallasz, Patricia Montaud fonde l’association Les Amis de Gitta Mallasz  qui a pour but d’accompagner ceux qui souhaitent passer de la lecture des dialogues avec l’ange à l’expérience de leurs propres dialogues.

Elle crée sa propre forme de pratique corporelle et sa propre forme de dialogue : le dialogue miroir.

2016 – La relève

Son association « Les Amis de Gitta Mallasz » compte environ 160 adhérents repartis dans plus de 40 groupes en France, Suisse, Italie, Liban et Brésil.

Toujours soucieuse de la continuité de cet enseignement, Patricia Montaud forme aujourd’hui des collaborateurs qui retransmettent à leur tour ce qu’ils ont reçu auprès d’elle.